Un royaume en dérive, un conflit entre humains et sorciers et une disparition mystérieuse. Trouverez-vous votre place à Corona ?

 
Le Deal du moment :
Lit combiné enfant 90×200 cm PARISOT ZOLA
Voir le deal
159.99 €

Partagez
 

 mystic river (w/ wolfgang)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
★ Moi j'ai un rêve ! ★

mystic river (w/ wolfgang) Empty
MessageSujet: mystic river (w/ wolfgang)   mystic river (w/ wolfgang) EmptyLun 4 Déc - 18:45

mystic river

ft. wolfgang + selma

Mes mirettes observent les  hautes herbes secouées d’avant en arrière par les bourrasques de vent. On dirait presque qu’elles dansent, qu’elles font une sorte de parade dans l’espoir de charmer quiconque osera porter un regard vers elles. Un léger sourire ourle mes lèvres, lorsque j’imagine Flocon qui doit s’amuser là-dedans, sans que personne ne la remarque. Helga aurait aimé ce paysage, cet endroit avec la forêt derrière moi et cette grande rivière qui coule, provoquant un léger bruit de clapotis par moment. Mon regard s’élève vers la nue, dès que je pense à elle, comme si je sentais son regard chaque jour. Elle est toujours près de moi, où que j’aille et je suis certaine qu’elle approuve ce voyage vers Corona, puisque c’était son désir. Que je retourne auprès de Daniel, mon géniteur et c’est ce que je compte faire, même si j’appréhende de plus en plus nos retrouvailles. Douze ans que je ne l’ai pas vu, j’ignore même si l’image que j’ai de lui est la bonne. C’est horrible de se dire, au final, qu’on va rencontrer son père pour la première fois. Mes souvenirs sont lointains et flous, tellement flous. « Flocon ? » Une petite forme blanche arrive en courant jusqu’à moi et je la laisse grimper sur mes jambes pour venir s’installer sur mes cuisses. J’arrache une tige d’herbe, venant la placer entre mes lèvres avec un sourire tout en attendant que Charles revienne. Il est parti en avant, pour voir si nous pourrons débarquer dès ce soir à Corona où s’il vaut mieux camper une dernière fois, puis arriver au matin. Je suppose, aussi, qu’il va faire quelques repérages pour une auberge. Je soupire pour la énième fois, laissant mes doigts glisser sur le pelage velours de Flocon : « Tu te rends compte, ma belle, que je vais revoir Daniel. C’est un peu étrange, tu ne trouves pas, que je retourne auprès de la dernière personne que j’ai envie de voir ? » Je baisse les yeux sur ma ratte, qui ne bouge pas. Aucune certitude qu’elle ne m’écoute, ni même qu’elle me comprend, mais ça me donne l’impression de discuter avec quelqu’un et c’est tout ce dont j’ai besoin. « Enfin, d’un certain côté, j’ai envie de le revoir. C’est mon père… Et j’ai énormément de questions auxquelles il n’a jamais répondu. Devant moi, il sera bien obligé, sans compter que je peux le contraindre à le faire. Faire comme toi lorsque tu as faim, l’embêter jusqu’à ce qu’il craque. » Je passe mon pouce sur son crâne, lui faisant fermer les paupières. « Mais d’un autre, c’est affronter la personne qui m’a confié à Helga sans me dire pourquoi, sans jamais venir me rendre visite. » Je la relâche, posant mes deux mains derrière moi dans l’herbe, le tronc légèrement penché vers l’arrière et le visage tourné vers le ciel. « Nous verrons bien, Flocon, de toute façon, nous sommes là maintenant. » Un rayon de soleil perce entre les nuages et je l’observe créer un long trait lumineux jusqu’à la rivière. S’il n’y avait pas tous les bruits environnants de la nature, cette quiétude qui m’enveloppe est une véritable bénédiction.

Pourtant, au loin, le cri d’un animal me fait tourner le visage, les sourcils froncés. Le son se reproduit, à plusieurs reprises, et si je ne parviens pas à identifier la bête, j’ai l’impression d’entendre un cri de souffrance, comme un appel à l’aide. Ô, je ne comprends pas le langage des animaux, mais il faut être idiot pour ne pas comprendre que l’animal qui crie à cet instant est soit pris dans un piège, soit blesser. N’écoutant que mon courage, je me redresse en laissant Flocon regagner l’intérieur de mon sac en tissu qui pend sur mon épaule, me dirigeant vers le bruit. Je m’en rapproche de plus en plus, jusqu’à finir par déboucher à quelques pas de la rivière, plus au nord de ma position précédente. Rien, aucune trace ni au sol, ni aux alentours. Suis-je déjà en train de perdre la tête ? Je me retourne, épiant les arbres à quelques pieds de moi tout en ayant cette impression étrange d’être observée. « Il y a quelqu’un ? » demandais-je, peut-être un peu naïvement, mais avec l’espoir que seul le silence me répondra.

by beraberel
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
★ Moi j'ai un rêve ! ★

mystic river (w/ wolfgang) Empty
MessageSujet: Re: mystic river (w/ wolfgang)   mystic river (w/ wolfgang) EmptyJeu 7 Déc - 21:53

mystic river

ft. wolfgang + selma




Le temps était ensoleillé et froid ce jour-là à Corona, de quoi donner envie à de nombreuses personnes de faire une petite balade dans la ville ou ses alentours. Wolfgang ne fit pas exception à la règle, et même s'il était perçu comme le méchant à craindre du coin, c'était avant tout une personne, avec une âme et un esprit. Il était certes très loin d'être un enfant de coeur, ça c'était une chose irréfutable, mais il aimait aussi sortir s'aérer l'esprit et réfléchir à la vie qu'il menait. Il regrettait parfois de ne pas avoir eu de figure parentale modèle qui aurait pu le mener sur le droit chemin, un chemin vertueux et sans danger. Le pensait-il vraiment ? Il n'en avait aucune idée. Il avait de grande ambition, il voulait construire son propre royaume de l'ombre … mais et si la vie lui avait été plus clémente ? Qu'aurait-il fait ? Excédé, Wolfgang frappa avec son pied dans un cailloux, il en avait plus qu'assez de ressasser les mêmes pensées. Après tout, à quoi cela pouvait-il bien servir puisque c'était sa vie aujourd'hui ? Il était celui redouté de tous, craint des plus riches et admiré des criminels. Il avait construit cette réputation, cet empire avec une grande intelligence, un peu de chance mais surtout beaucoup de prudence. Parfois il se demandait si ses capacités auraient pu lui être utile dans un autre domaine, puis, l'instant d'après, il pense à sa prochaine victime, ses prochaines récoltes, sa future réputation croissante. Il était rentré dans ce cercle vicieux et sinistre depuis bien trop d'années maintenant pour espérer en sortir un jour — et encore fallait-il qu'il le veuille.


Ses pas le conduisirent à la lisière de la forêt, il aimait la nature, c'était à la fois calme, reposant mais aussi bruyant si l'on écoutait les sons de la faune et de la flore. Et c'est ce qu'il appréciait dans cet environnement. Le soleil filtrait au travers des arbres, l'eau poursuivait son chemin vers l'océan, et Wolfgang lui, continuait le sien vers l'inconnu. Il avait l'habitude de venir ici pour réfléchir à sa vie, à son futur, à d'éventuel nouveaux plans, ou alors simplement pour se cacher et regretter son existence. Il s'était assis sur un vieux tronc d'arbre, et, les yeux fermés, il appréciait la brise qui lui caressait le visage. Tout à coup, il entendit des bruits de pas au loin, et d'après l'intensification du bruit, ils se rapprochaient. Il entendait les brins d'herbe bouger de façon différente, il devait être au moins deux. Il tendit l'oreille afin de mieux écouter, mais il n'entendait qu'une voix douce et féminine. Elle parlait d'un certain Daniel, Wolfgang ne savait pas qui il était mais il pourrait peut-être en tirer un avantage. Il se releva d'un bon, l'ombre en lui s'était réveillée et elle voulait être satisfaite maintenant. Il chercha alors un moyen d'attirer la jeune femme à lui. Il ne pouvait pas prétendre être blessé, il savait qu'il ne serait pas crédible. Il se creusa la tête et trouva enfin une idée qui avait une chance de fonctionner. Lorsqu'il était petit et qu'il partait jouer de temps à autre, il avait l'habitude d'écouter et d'observer les animaux, si bien qu'il savait aujourd'hui imiter le bruit d'un animal en détresse. Si cette femme avait un tant soit peu de coeur, elle viendrait à sa rescousse —et tomberait dans le piège.


Alors, aussi fort que sa voix lui permettait de le faire, il imita ce cri, ce son effroyable d'un animal blessé, qui était en train d'agoniser. Il le répéta plusieurs fois, et arrêta pour écouter les bruits de la forêt. Les animaux s'étaient tus, le vent continuait de flâner entre les arbres et l'eau poursuivait son court ; mais au-dessus de ça, il pouvait entendre des pas se rapprocher de façon certaine. Un sourire espiègle et méchant s'étala sur les lèvres du jeune homme. C'était un sourire de satisfaction, sa proie était maintenant tout à lui. Quoi de plus satisfaisant que le son de panique qui envahit la victime lorsqu'elle comprend qu'elle ne devrait pas être là ? Qu'elle est observée par un ravisseur prêt à bondir et à passer à l'action ? Wolfgang l'observa entre les arbres, elle portait un sac, ce qui voulait dire qu'il aurait un butin. Il n'allait pas lui faire de mal, il n'agressait jamais vraiment ses victimes. Il était plutôt du genre à dérober subtilement. La discrétion, c'était justement sa signature —et l'objet de convoitise de ses concurrents. Il s'avança d'entre les arbres, et dit avec un air haletant et paniqué :


« Vous aussi, vous l'avez entendu ? Qu'est-ce que c'était ? Et qu'elle genre de monstre peut bien avoir fait ça ? »

Il s'avança d'avantage vers elle, il essaya de la mettre en confiance.


« Je.. je m'appelle Tom, je suis nouveau à Corona et je crois bien que je me suis perdu…. »


Il adorait se faire passer pour quelqu'un d'autre, ainsi, il était sûr de ne jamais être reconnu.

by beraberel
Revenir en haut Aller en bas
 
mystic river (w/ wolfgang)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Lumières de Corona ::  Je veux entrer dans la danse ! :: ★ Les archives du royaume :: ★ Les rps terminés-
Sauter vers:  


Corona est de retour !
N'oubliez pas de vous recenser si vous souhaitez rester parmi nous.


Aidez nous à faire grandir le forum en laissant un message sur Bazzart ou sur PRD. Merci par avance !